Zoom sur la holding immobilière

0
125

La constitution d’une société holding immobilière présente de nombreux avantages en termes de fiscalité et de patrimoine. Afin d’augmenter le patrimoine immobilier tout en réduisant les impôts.

Qu’est-ce qu’une holding immobilière ?

Avant de définir une société holding immobilière, autant vous rappeler ce qu’est une société holding. Le holding est également appelée société mère. La filiale précise qu’il s’agit d’une société ou d’une société qui vise à organiser les titres et la gestion financière d’autres sociétés. Par conséquent, ce groupe de sociétés fonctionne de manière pyramidale, avec la société holding au sommet de la hiérarchie et est chargé de superviser la gestion du groupe de sociétés.

Les types de holdings

En pratique, on distingue deux grands types de holdings : holding active et le Holding passive

Pour les dirigeants et associés qui souhaitent superviser l’ensemble des filiales au travers d’une société holding, une société holding active est le premier choix. Ainsi, la société mère aura ici autant de contrôle et de pouvoir de décision que ses filiales actionnaires.

Les holding passives sont généralement créées pour bénéficier d’un régime fiscal favorable, par exemple en ce qui concerne l’impôt sur les sociétés à payer, ou encore en ce qui concerne le transfert ou les droits de transfert de l’héritage de l’organisation. Elle se contente donc de détenir des actions dans ses filiales.

De retour à la situation où le holding immobilier est dominée, elle a la particularité de détenir la plupart des actions de la société immobilière (SCI). Dès lors, il sera difficile de gérer et de faire fructifier les actifs immobiliers détenus par une ou plusieurs SCI, elles-mêmes détenues par une société holding immobilière.

À qui cela s’adresse-t-il ?

Les holdings immobilières constituent un montage juridique intéressant pour tous ceux qui souhaitent organiser la gestion de leur patrimoine immobilier en concentrant les droits de gestion, la trésorerie et l’imposition des bénéfices dans un même groupe de sociétés.

Bien que la création d’une holding soit relativement souple – on peut notamment choisir entre plusieurs formes juridiques d’entreprise – il n’en demeure pas moins que les holdings ne conviennent pas à tous les projets immobiliers. Si la plupart des dirigeants et plusieurs associés (comme les membres de sa famille) souhaitent gérer conjointement leur patrimoine immobilier via une société holding, c’est généralement le premier choix.

Par où commencer ?

Avant de lancer la première étape de la création d’une holding, il est nécessaire d’avoir des experts dans le domaine autour de soi. Les avocats et les comptables spécialisés en droit des sociétés pourront évaluer l’opportunité de recourir à une holding pour gérer les titres et les revenus locatifs de la SCI.

Avec notre site, vous pouvez bénéficier des conseils avisés de notre équipe d’experts-comptables et d’avocats spécialisés dans les sujets relatifs holding immobiliers. Dès lors, vous pouvez envisager sereinement le choix de la forme juridique du holding (SAS, SARL, SCI, etc.), le choix de l’impôt sur le revenu ou de l’impôt sur les sociétés, etc.

Pour plus d’articles, visitez nos blogs.